Nelligan(suite)

Publié le par Sarasvety

En 1899, à la demande de son père, Nelligan fut conduit à Longue pointe et interné à l'asile Saint- Benoît. Les docteurs diagnostiquèrent une dégénérescence mentale. Émile souffrait de démence précoce, une forme de schizophrénie incurable. Il est resté vingt-cinq ans dans cet asile, ensuite il a été transféré à l'hôpital psychiatrique Saint-Jean- de -Dieu. Ayant perdu la capacité de créer, Nelligan recopiait sur des feuilles de fortune ses poèmes antérieurs. Sa mort est survenue le 18 Novembre 1941, alors qu'il était âgé de 62ans.Nelligan a passé 43 ans en asile, toute sa vie.

 

Avant son internat en asile, seulement vingt-trois de ses poèmes avaient été publiés dans les périodiques Montréalais. Grâce à son ami Louis Dantin, avec l'aide de la mère de Nelligan, 107 poèmes furent trouvées et publiés dans Émile Nelligan et son oeuvre. Cet oeuvre inachevé fascinera et  attirera plus que jamais le public. Plusieurs éditions furent imprimées.

 Malgré que ses écrits aient été influencés par des poètes symboliques, Nelligan s'était doté d'une sensibilité poétique unique. Dans ses poèmes il y a quelque chose de mélancolique et nostalgique. La sensibilité au niveau du pouvoir des mots évocateurs et à la mélodie de la langue es remarquable. Lorsqu'il était à l’école littéraire de Montréal, Émile lisait sa poésie avec une profonde sensibilité et il se considérait comme un poète dans la tradition romantique.

 Nelligan est le poète le plus aimé et le plus admiré du Canada français. Dans l'histoire de la littérature québécoise, Nelligan est un nom incontournable. Cet homme à la vie volé est devenue un classique, de plus que c'est lui qui a intégré la poésie Canadienne française dans l'ère Moderne.

 Depuis 1979, un prix Émile Nelligan est remis à des poètes de moins de 35 ans pour un recueil de poésie publie durant l'année.  Ce prix est composé d'une médaille en bronze frappé à l'image de Nelligan et une bourse de  cinq mille dollars.

 

Voilà, c'est tout pour Émile Nelligan. J'espère que vous savez davantage sur lui. Ses poèmes valent la peine d'être lu. Le premier que j'ai lu fut le vaisseau d'or et il est vraiment touchant. Alors si vous aimé vraiment la poésie, lisez quelques unes de ses oeuvres

 Sarasvety

 

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Marymorgan2 19/06/2006 08:48


Bises
MM

Sissipaillette 18/06/2006 20:24

Comme beaucoup d'hommes célèbres : peintre, poète, dramaturge... il a un destin tragique, pourquoi est-ce ainsi????
 
Sissi

Bricoleur 12/06/2006 20:49

Salut Sarasvety, c'est très touchant et c'est vraiement regrettable qu'un poète si talentieux termine dans un asile. Heureusement qu'il s'était démarqué avant de tomber malade.

Zhealy 12/06/2006 17:14

Très bonne biographie,
Je ne connaissais pas ce poète, merci de nous le faire découvrir
Excellente semaine,
Pleine de Joie et de Soleil
Bises

 

Armando 12/06/2006 16:54

Bonsoir, je te remercie de ta visite je viens de finir de lire l'article sur emile nelligan, j'aime bien. Un très bon poète dommage qu'il fini interné.BisouArmando